Travailler dans des prisons ?

    C’est just.

    En tant qu'assistant•e de surveillance pénitentiaire, de sécurité ou accompagnateur de détention à la Justice, vous veillez à ce que les peines infligées soient exécutées de façon correcte, sûre et humaine.

    Débuter comme assistant•e de surveillance pénitentiaire

    99% des détenus sont libérés à un moment donné. Notre mission est donc de les préparer à un retour optimal au sein de la société. Cela signifie : les accompagner, sans porter de jugement, en toute intégrité et dans le respect de leurs droits et obligations.

    Nos outils principaux ne sont pas nos clés, mais les connaissances, l’expérience et l’expertise de notre personnel, constamment complétées des formations et mises à niveau nécessaires.

    C’est un travail stimulant dans lequel vous vous investissez beaucoup, mais qui vous le rend bien. De l’appréciation et du soutien de vos collègues à la certitude et à la fierté. Car chaque jour, nous contribuons à une meilleure Justice et à une meilleure société.

    Outre le rôle d’assistant de surveillance pénitentiaire (ASP) dans les prisons, nous avons créé deux nouvelles fonctions spécialisées : assistant de sécurité et accompagnateur de détention. Ces nouvelles fonctions sont mises à profit dans les nouvelles prisons de Haren et de Dendermonde, ainsi que dans les maisons de détention.

    L’assistant de sécurité et l’accompagnateur de détention se soutiennent mutuellement dans la surveillance et la supervision des détenus dans leur vie quotidienne, et interviennent ensemble dans des situations de crise. Ils font aussi tous deux office de point de contact pour les détenus, les collègues et les visiteurs.

    L’assistant de surveillance se focalise principalement sur le contrôle et la sécurité, tandis que l’accompagnateur de détention s’investit davantage dans l’accompagnement et la motivation des détenus, tant au niveau individuel que collectif.

    Les deux rôles – chacun avec son propre focus – sont indispensables au bon fonctionnement de la prison et se complètent parfaitement.

     

    Plus rapide, ferme et humaine

    La Justice se situe au croisement de la législation, de son exécution et du monde judiciaire. Dans chacun de ces domaines, nous privilégions la collaboration et l’égalité.

    Dans le même temps, nous nous efforçons de communiquer ce que nous faisons à nos partenaires et aux citoyens, avec un maximum de clarté et en leur donnant voix au chapitre.

    Des récits puissants ?

    C'est just.

    Les règles sont les règles, mais les détenus restent des êtres humains. La vie carcérale ne doit pas être sous-estimée. C'est pourquoi j'essaie d'être là pour eux et cela est apprécié.

    Iene, assistante de surveillance pénitentiaire

    S’il y a quelqu’un sur qui j’ai eu une quelconque influence, ma carrière est réussie. 

    Ismael, Expert technique pénitentiaire

    Le fait de voir leurs enfants grandir sans eux incite les détenus à se ressaisir.

    Ugur, Accompagnateur de détention

    membres du personnel dans les prisons

    % des détenus retrouveront un jour leur liberté

    prisons en Belgique

    Quels emplois la surveillance couvre-t-elle ?

    Vous avez moins de 26 ans ?

    Et vous êtes intéressé par une carrière en tant que surveillant pénitentiaire ? Sachez que vous pouvez également nous rejoindre via une convention premier emploi. Cliquez sur l’onglet ci-dessous pour en savoir plus sur ce trajet et peut-être envisager une carrière à la Justice.

     

    Un environnement de travail unique

    Postulez en surveillance, comment faire au just ?

    Créez un compte
    La plateforme dédiée au recrutement est Travaillerpour.be. C’est just.

    Postulez en ligne
    Via la plateforme que nous venons just  de citer.

    Screening du CV
    Nous vérifions si vous avez la bonne expérience (just  là où elle est requise).

    Test en ligne
    Just  pour voir si les bases sont là.

    Nous planifions un entretien
    Si tout est just, l’heure est venue de discuter.

    ?

    Envie de plus d’info just ?

    Copyright © 2021 Services publics fédéraux belges